PokerStars en guerre contre PokerTableRatings

radar
La guerre entre la plus grosse salle de poker en ligne et le plus gros site de datamining en ligne continue. Nous parlons bien sûr de PokerStars et de PokerTableRatings (PTR). Depuis maintenant quelques années, PokerStars essaie d'interdire le site PTR de faire du datamining sur sa plate-forme de jeux. Aujourd'hui, elle s'y prend avec des mesures légales. C'est Lee Jones qui l'annonçait sur les forums de Twoplustwo lundi dernier. Selon ses mots (traduction):"Nous leur avons dit d'arrêter d'enfreindre le droit à la propriété intellectuelle et de violer les termes et conditions du logiciel de PokerStars. Nous avons présentement plusieurs avocats qui travaillent sur cette affaire et d'autres actions juridiques suivront".

 

 

PTR collecte des mains de cash games et sit'n'go de plusieurs sites et réseaux dont PokerStars, le réseau Merge, Party et depuis peu, 888.

Le datamining (le fait d'accumuler des hands histories sans jouer) est interdit par plusieurs salles de poker dont PokerStars. Par conséquent, PTR "vole" les mains (ou les obtient de manière illégale) pour les revendre à ses membres (ce qui est doublement criminel). À titre indicatif, PTR recueille 18 millions de nouvelles mains par jour. À ce jour, c'est le plus gros site de datamining en ligne, ce qui n'est pas étranger à son succès bien sûr.

PTR est un outil formidable pour plusieurs raisons évidentes, mais est aussi un outil du diable pour d'autres raisons. Les joueurs de heads-up l'ont déjà compris depuis bien longtemps. PTR, c'est souvent l'outil de prédilection des "bumhunter" (les joueurs qui refusent la compétition trop féroce et qui recherchent sans relâche les "fish"). Les joueurs solides de heads-up (et les bons réguliers en général) se réjouiront de cette nouvelle.

Des outils comme PTR éliminent les poissons de manière très rapide. Le joueur récréatif (et mauvais) qui fait un dépôt sur un site de poker et qui a une fiche perdante sur PTR sera rapidement identifié par les réguliers de plus en plus voraces.

Lorsqu'il prendra son siège, il verra une orde de réguliers s'asseoir à ses côtés, impatients de le plumer. Rapidement, le fish perdra tout son argent et aura une mauvaise image du poker. Il aura perdu trop rapidement son argent et n'aura pas eu le plaisir et l'adrénaline qu'il recherchait. Résultat? Il sera moins susceptible de refaire un dépôt.

Les salles de poker font partie des perdants dans cette histoire puisqu'ils perdent rapidement leurs clients récréatifs.

Lee Jones promet de nous tenir au courant des développements dans cette affaire.

PokerCollectif fera tout en son possible pour vous donner les informations les plus récentes dès qu'elles seront connues.

Discutez de cette nouvelle sur les forums de PokerCollectif: PokerStars en guerre contre PokerTableRatings

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Articles de Statégie Poker

Nouveauté livre: Jonathan Little sur les cash games lives (NLHE)

in Revue de livre
Un nouvel ouvrage vient de paraître chez D&B Poker; il s'agit du nouvel ouvrage de Jonathan Little intitulé Jonathan Little on Live No-Limit Cash Games. Jonathan Little est reconnu à travers la communauté comme l'un des meilleurs pédagogues qui soit. Sa plus…

Le secret des 1% au poker selon Ed Miller

in Revue de livre
Ed Miller qui nous a donné l'ouvrage "Playing the Player" nous revient cette fois-ci avec un livre de stratégie au titre assez intrigant (pour ne pas dire marketing): The One Big Secret that Keeps Elite Players on Top. Avec tous les livres de poker déjà…