Retour sur la rumeur de rachat de FTP par PokerStars


rachat-ftp-psHier, PokerCollectif vous apprenait que, selon une rumeur qui fait son chemin sur Internet, PokerStars aurait (ou serait en train de ) racheté Full Tilt Poker, son plus gros rival des dernières années. 

Même si à ce jour, encore aucune source officielle ne peut confirmer ou infirmer ce point, nous avons cru bon de vous donner les dernières informations dans ce dossier.

Même si Alexander Dreyfus de chez Chili Poker l'annonçait comme une nouvelle hier sur son Twitter, étant donné que PokerStars n'a encore rien confirmé, il reste difficile d'y croire hors de tout doute raisonnable.

 

 

À cet effet, plusieurs personnes ont contacté la direction chez PokerStars pour obtenir les dernières nouvelles dans ce dossier. "Est-ce une rumeur ou un fait", ont demandé plusieurs?

Ce à quoi PokerStars a répondu:  "Comme vous le savez, PS est actuellement en discussion avec le DoJ. Dans la mesure où ces discussions sont confidentielles, nous ne sommes pas en mesure de commenter les rumeurs. Dès que nous disposerons d'informations à partager publiquement, nous le ferons".

À partir de cette citation, on peut spéculer. Mais il semble logique de dire que si cette information avait été fausse, PokerStars l'aurait tout de suite annoncé sans pincette. Le fait qu'ils doivent garder des informations confidentielles est probablement le signe qu'il se passe quelque chose chez PokerStars (à savoir le rachat de FTP).

A aussi été publié un communiqué officiel par Laurent Tapie, le directeur du Groupe Bernard Tapie, qui a confirmé la rumeur selon laquelle les négocations entre son groupe et le DoJ ont avorté.

Selon le communiqué (publié en anglais) 

Traduction: 

"Le Groupe Bernard Tapie a le regret d'annoncer qu'après sept mois de travail intensif, nos efforts pour obtenir l'accord du DoJ dans notre démarche d'acquisition de Full Tilt Poker ont aboutis en échec. Ce résultat est principalement dû à deux causes.

La première, c'est que les deux parties ne se sont pas accordées sur la question du remboursement des joueurs non-américains.

Le Groupe Bernard Tapie proposait un plan qui aurait abouti à la ré-instauration des comptes-joueurs, avec un droit au retrait des fonds au fil du temps, basé sur la quantité des fonds possédés par le joueur et son activité sur la nouvelle salle de jeu. Tous les joueurs auraient ainsi eu la possibilité de retirer leur bankroll en totalité à une date donnée, et 94,9 % des joueurs non-américains auraient été intégralement remboursés d'emblée. Le DoJ a quant à lui insisté pour un remboursement total avec un droit au retrait dans les 90 jours pour tous les joueurs. Une requête surprise formulée tardivement, après des mois de discussions de bonne foi de la part du Groupe Bernard Tapie.

Des complications d'ordre réglementaire, et en particulier des questions à propos de la reconnaissance du deal avec le DoJ par certaines autorités internationales, se sont avérées insolubles.

Tous les actifs importants de Full Tilt Poker se situent en dehors des États-Unis. Une cour étrangère pourrait très bien considérer le deal comme une "transaction frauduleuse" et le déclarer invalide ou considérer l'acquéreur comme responsable de toutes les obligations de le société. Étant donné le prix d'achat de 80 millions de dollars, et l'importante somme en liquidité nécessaire pour relancer le site, ces problèmes se sont révélés trop importants à surmonter.

Le Groupe Bernard Tapie est conscient des espoirs qu'il a générés : auprès des employés désireux de conserver leurs jobs, auprès des joueurs souhaitant récupérer leurs bankrolls et auprès de la communauté poker internationale qui rêve de voir la meilleure plateforme en ligne relancée, assurant ainsi une certaine concurrence dans un marché aujourd'hui totalement dominé par un seul opérateur. Le Groupe Bernard Tapie ne peut pas accepter la fin de ces espoirs.

Pour cette raison, à moins qu'une solution concrète et viable soit trouvée dans les prochains jours pour satisfaire joueurs et employés, nous réactiverons notre plan d'action.

Nous comprenons, d'après des annonces dans la presse, que le DoJ serait parvenu à un accord avec PokerStars qui conduirait à l'acquisition de Full Tilt par l'opérateur. Si ces informations se vérifient, nous pouvons simplement imaginer que PokerStars a accepté les conditions du DoJ au regard des questions légales et financières exposées auparavant. À partir de là, si l'acquisition de Full Tilt par PokerStars signifie que tous les joueurs seront immédiatement remboursés, nous sommes très heureux pour les joueurs, dont le remboursement constituait notre priorité.

Nous regrettons simplement qu'un tel accord aille dans le sens d'une consolidation d'un marché déjà dominé par un seul opérateur, une situation qui soulève des questions sur le plan de la concurrence et qui, sur le long terme, n'est probablement pas bonne pour les joueurs et l'industrie du poker en ligne."

Nous espérons que ces quelques informations vous éclaircissent un peu les esprits dans cette affaire. La grosse question ou en fait, les deux grosses questions restantes dans cette affaire sont;"Est-ce que PokerStars a réellement racheté Full Tilt Poker" et "Si oui, sont-il bien avancés dans leur démarche"?

PokerCollectif vous apportera les réponses à ces questions dès que les informations seront de nature publique.

D'ici là, discutez de cette nouvelle sur nos forums: Retour sur la rumeur de rachat de FTP par PokerStars

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Articles de Statégie Poker

Le profilage du tilt par Jared Tendler

in Articles PokerCollectif
Cet article est une exclusivité PokerCollectif. Merci à Jared Tendler pour le texte! Auteur: Jared TendlerTraduction: Kidam pour PokerColletif Le tilt est l'un des concepts les plus confus pour la majorité des joueurs de poker et la raison en est bien simple:…

Le secret des 1% au poker selon Ed Miller

in Revue de livre
Ed Miller qui nous a donné l'ouvrage "Playing the Player" nous revient cette fois-ci avec un livre de stratégie au titre assez intrigant (pour ne pas dire marketing): The One Big Secret that Keeps Elite Players on Top. Avec tous les livres de poker déjà…